Faculte

Des origines

L’actuelle Faculté Jean-Calvin est l’héritière d’une première Faculté de théologie protestante des Églises Réformées Evangéliques Indépendantes (UNEPREF actuelle). Celle-ci forme, entre les années 1940 et 1960, les pasteurs réformés évangéliques.

Après la fermeture de cet établissement, la vision de créer une nouvelle faculté réformée, servant toutes les églises francophones, voit le jour. Porté en partie par les pasteurs Tholozan et Boyer, le projet trouve du soutien aux Etats-Unis en la personne du professeur Ed Clowney de Westminster Theological Seminary. Paul Wells, François Gonin, Eugène Boyer et Peter Jones composent le premier corps professoral, lors de la rentrée académique de 1973. En juin 1974, Pierre Courthial les rejoint. La Faculté Libre de Théologie Réformée est inaugurée les 13 et 14 octobre 1974, sous la présidence de Pierre Filhol.

A nos jours

Au fil du temps, la Faculté éprouve la nécessité de trouver une meilleure visibilité. Elle décide de changer de nom. La figure de Jean Calvin, réformateur et symbole du protestantisme en France, s’impose d’elle-même.

Le 19 février 2011, la Faculté devient « Faculté Jean-Calvin, Institut de Théologie Protestante et Evangélique ».